Lucques

 
Lucques, Italie © The Flying Flour

On l’appelle Lucques, Lucca en italien, une jolie ville colorée connue pour ses murs d'enceinte parfaitement conservés qui entourent le centre-ville historique. Les remparts font environ 4 kms de long, et il est possible de louer des vélos pour en faire le tour. On ne peut d’ailleurs vraiment découvrir Lucques qu’à pied. Les rues étant majoritairement piétonnes dans toute la ville.

Contrairement à Florence et son tumulte touristique, Lucca est une ville plutôt reposante pour faire un break dans un petit périple italien. Bon point, c’est également un point de départ stratégique pour visiter Pise et faire l’aller retour en une journée environ.

Lucques, Italie © The Flying Flour
Lucques, Italie © The Flying Flour
Lucques, Italie © The Flying Flour
Lucques, Italie © The Flying Flour
Lucques, Italie © The Flying Flour
Lucques, Italie © The Flying Flour
Lucques, Italie © The Flying Flour

C’est une ville à taille humaine, pleine de couleurs, et surtout parfaite pour flâner d’une trattoria à l’aperitivo spritz… Une multitude de petites places plus secrètes les unes que les autres, des murs dorés par le soleil, et des églises impressionnantes. Une ville qui n’est pas rythmée par le stress du quotidien.

J’avoue que je suis rentrée plus d’une fois dans ces petites boulangeries (‘forno’) pour déguster ces petites pizzettes à moins d’un euro en général, entre les repas quand la faim se fait sentir. Vous ne pourrez y résister.

Lucques, Italie © The Flying Flour
2017.09.15---Lucques---7624.jpg
Lucques, Italie © The Flying Flour
Lucques, Italie © The Flying Flour
Lucques, Italie © The Flying Flour

Si vous passez devant cette façade Amedeo Giusti, vous le saurez rien qu’à l’odeur. Entrez, et dégustez une foccacia qui sort du four. Que vous choisissiez la version salée ou sucrée, vous ne serez pas déçus ! Et si vous passez devant d’autres façades anciennes, n’hésitez pas à entrer, car en général les boutiques sont aussi charmantes à l’intérieur qu’à l’extérieur.

Nous avions choisi de ne pas résider directement dans Lucques comme nous avions une voiture. Nous sommes restés 2 nuits à la Fattoria Mansi Bernardini, située sur les hauteurs de Lucques. L’endroit est spectaculaire, de la piscine il y a un panorama complet sur la ville, et l’avantage c’est le calme qui règne autour de cet endroit. Seulement, l’endroit est un tout petit peu dans son jus, et les chambres se veulent un peu trop “à l’ancienne”, et on tombe vite dans le cliché. Le petit-déjeuner n’était pas non plus à la hauteur de l’endroit (des biscottes et de la confiture en godets en plastique), mais globalement c’était agréable de résider en dehors de la ville. Mieux vaut avoir une voiture cependant pour visiter les alentours. L’hôtel ne proposant pas d’option pour dîner, mieux vaut pouvoir être autonomes. Ils vous proposent cependant une liste de recommandation des adresses alentours à tester, et nous en avons testé deux sans jamais être déçus, c’était exactement ce que l’on cherchait.

Lucques, Italie © The Flying Flour
Lucques, Italie © The Flying Flour
Lucques, Italie © The Flying Flour

Le premier soir, après une après-midi de ballade dans Lucques, nous allons diner dans un endroit un peu paumé que nous n’aurions pas trouvé sans les recommandations de la Fattoria Mansi Bernardini. Nous arrivons après 20 minutes de voiture dans la montagne et dans la nuit noire. Un petit restaurant de campagne éclairé sur le bord de la route, “Il Botteghino”. À peine entrés, nous sommes chaleureusement accueilli par un papi italien qui nous trouve une petite table au calme. Il vient nous amener la carte, et malgré une différence de langue, il s’applique à nous expliquer au mieux la carte et toutes ses spécialités. J’attends souvent un peu avant de commander, voir si je vois des plats passer pour les tables d’à côté avant de lancer la commande. Là j’ai tout de suite su que peu importe ce qu’on allait commander, on allait se régaler. L’endroit est cosy malgré un éclairage de cantine bien lumineux, mais les tables sont couvertes de nappes colorées, des charcuteries pendent dans tous les sens, et les murs sont recouverts de bouteilles de vin… Feeling COSY !

Lucques, Italie © The Flying Flour
Lucques, Italie © The Flying Flour
Lucques, Italie © The Flying Flour

Entre autres, de délicieux raviolis à la bolognaise, dont la sauce était relevée d’une pointe de cannelle, le tout dans une pasta maison aldente, remplie de viande fondante et de jus de viande… une dinguerie. Des tagliolini aux tomates cerises (de saison, juteuses à souhait) légèrement pimentées.. Des maltagliati (de grosses pâtes comme des lasagnes en morceaux), aux cèpes frais, et d’autres maltagliati au ragoût de sanglier… Tout cela peut paraître énorme en quantité, mais ce sont des primi piatti, typiquement en Italie, les gens prennent souvent un primi piatti, suivi d’un secondi piatti, comme une viande ou un poisson, en l’occurence pour tester plein de choses, et parce qu’on a du mal à choisir, je prends souvent plusieurs primi, et une bouteille de vin. Le repas parfait. On a quand même terminé par cette torte à la figue et aux noix recommandée par le patron, un sablé tout beurré tout moelleux couvert d’une compotée de figues et de cerneaux de noix, c’était tout simplement parfait. Et pour une addition peu salée à moins de 45€… Ça m’étonnerait qu’on revienne dans ce coin de l’Italie, mais en tout cas si je pouvais retourner dans ce petit resto, je n’hésiterais pas une seconde :)

Il Botteghino - 1505, V. Per Matraia San Pancrazio - Lucques, Italie

2017.09.14---Lucques---Il-Botteghino---7591.jpg
Lucques, Italie © The Flying Flour

Le soir d’après, nous sommes allés à Antica Locanda di Sesto, à 20 min de voiture de la Fattoria Mansi Bernardini. Une adresse très différente de Il Botteghino, mais tout aussi intéressante. Une maison ancienne, située sur une petite place de village, là encore il faut connaître l’adresse pour trouver, car vous ne pouvez pas vraiment tomber dessus “par hasard”. Antica Locanda di Sesto, c’est avant tout une histoire de famille, chacun occupe un poste dans le restaurant. Il vaut mieux réserver pour être sûrs d’avoir une place. Mais l’accueil se fait avec le sourire, et dans la bonne humeur. La carte est fournie, et les suggestions du jour sont intéressantes.

Lucques, Italie © The Flying Flour
Lucques, Italie © The Flying Flour
Lucques, Italie © The Flying Flour
Lucques, Italie © The Flying Flour
Lucques, Italie © The Flying Flour
Lucques, Italie © The Flying Flour

En primi, des paccheri à la burrata et aux tomates rôties, et ensuite une pièce de bœuf italien grillée au poivre, servie avec des pommes de terres sautées au romarin, ainsi que des petits haricots blancs en sauce. La pièce maîtresse de ce repas était quand même l’assiette de spaguettoni au guanciale, préparés minute dans la meule de pecorino directement… tout un cérémonial assez sympa à regarder, et une assiette qui démonte à chaque bouchée. En dessert, Monsieur a pris les biscotti et le Vin Santo, spécialitée locale, mais moi, indécise… j’ai choisi les gnocchis au beurre d’herbes. Le serveur n’en revenait pas. Et je n’ai pas regretté mon choix une seule minute :)

Antica Locanda Di Sesto - Via Ludovica, 1660, 55100 - Lucques, Italie