Breizh Café

Breizh Cafe | www.theflyingflour.com
breizh_café_montage.jpg

On l'avait bien mérité celui ci! Plusieurs fois qu'on tentait une réservation, mais, victime de son succès, impossible d'accéder au Breizh Café ! Mais ce samedi, on a anticipé pour le dimanche, et on a décroché le graal de la résa au premier service (11h30, trop bien !). Le ton est donné dès l'arrivée, il y a déjà la queue avant l'ouverture, mais une fois les portes ouvertes, le service est lancé. Équipe très pro, très sympa et surtout très efficace, table dressée en moins de 2, la carte arrive, on a pile le temps de choisir que la serveuse vient vous prendre votre commande, en s'excusant - non sans rire - du groupe d'américaines qui fêtent FORTEMENT leur enterrement de vie de jeune fille à la table d'à côté... ("OOOH MYYYY GOOOD YOU DIID NOOOT ! AAAAAAHHHHHHHH !!!!").

Les assiettes arrivent très vite, les commandes sont bien évidemment réalisées minutes, mais le bal des billig derrière le bar permet d'assurer galettes & crêpes à un rythme très soutenu !

Devant ma galette, je suis comme une gamine, on voit bien qu'on s'apprête à SAVOURER, déjà à première vue, la galette est bien colorée, et toute en dentelle...C'est bon signe ! Première bouchée, la galette est craquante sur les extrémités, mais moelleuse en bouche, et tous les ingrédients sont justement répartis, mention spéciale pour les oignons confits au cidre, une tuerie, et la petite crème Bordier qui vient calmer le côté salé de la poitrine fumée... Bref, on sent que je pourrais presque en écrire un poème, non ?

J'en ai mangé des galettes dans ma vie, à Paris dans le fameux quartier Montparnasse, en Bretagne, et même ailleurs en France, et j'en ai mangé des bonnes (et des pas bonnes!), mais celles du Breizh Café décrochent quand même une place sur le podium.

Breizh Cafe | www.theflyingflour.com

Tellement d'ailleurs, que quand la serveuse est venue nous débarrasser les galettes, elle nous a proposé un dessert, mais on a remis le couvert et partagé une nouvelle galette qui me faisait de l'oeil, une galette avec du font d'artichaut, autrement dit 100% Bretagne. Moi qui aime les artichauts d'un amour infini, j'étais aux anges. Le tout couronné d'un super cidre (parmi une carte de cidre très variée, on apprécie!).

Pas de panique, on a quand même pris un dessert, faut pas pousser. Simplicité beurre sucre pour moi (sucre roux et beurre Bordier tout de même), et pour Monsieur, Caramel au beurre salé au gingembre (FOU!), poire, chantilly maison...

Cette note de gingembre car Bertrand Larcher a vécu au Japon dès 1994, pour suivre sa femme Yuko, et après avoir conquis le Japon avec ses galettes et ses crêpes, nostalgique de sa Bretagne, il revient en France pour ouvrir le Breizh Café à Cancale, Paris et Saint-Malo, jusqu'à décrocher le prix d'honneur Fooding en 2011. Sa passion pour le Japon se retrouve dans la carte, avec des inspirations nippo-bretonnes très fortes, comme la crêpe yuzu/sucre, mais aussi les desserts au thé matcha, mais aussi certaines galettes roulées comme des makis, garnies d'algues mais aussi de garnitures bretonnes. Une association qui paraît osée, mais qui fonctionne incroyablement bien grâce à la qualité des produits utilisés et à la justesse des recettes. On en redemande bien sûr et on espère y retourner très prochainement ! 

Breizh Café PARIS
109 rue Vieille du Temple
75003 Paris
-
Réservation : 01 42 72 13 77

Breizh Café CANCALE
7, Quai Thomas
35260 Cancale
-
Réservation : 02 99 89 61 76

Breizh Café SAINT-MALO
6, rue de l'Orme
35400 Saint-Malo
-
Réservation : 02 99 89 61 76